Español Français English Deutsch

Sefarađizo סאראיז

Association séfarade d'Órgiva

וּפְרוֹשׂ עַלֶֽינוּ

Oufros ‘Aleynu

Oufros ‘Aleynu

וּפְרוֹשׂ עַלֵֽינוּ סֻכַּת שְׁלוֹמֶֽךָ | O͡uˈfrôs ‘aˈléĭno͡u so͡uˈcat c͡hlôˈmèk͡hà | Ufros aleinu sukkat shlomecha Et étends sur nous l'abri de ta paix׿סטיֽראמס טו קי ד פאז | Éṣˈtiramôṣ to͡u coˈvijô paẓ | Estíramos tu Covijo de Paz en ladino— est une phrase récurrente encadrent la prière הַשְׁכִּיבֵֽנוּ | Ḥac͡hkiˈvéno͡u | Hachkivénou Couche-nous qu'on chante dans la מַעֲרִיבﬞ | ma‘aˈriv | ma‘ariv [prière du] soir depuis la récitation de שְׁמַע יִשְׂרָאֵל | C͡həˈmạ‘ Yisràˈ’él | Chema Yisraël Écoute, Israël.

Hachkivénou est aussi connue comme la prière juive de la nuit. Par conséquent, la caractère de ce morceau est la d'une berceuse. Mais une berceuse pour nous tous et pour tout le monde, pas seulement pour le bébé. Le texte intégral de la prière demande pas seulement un sommeil paisible, mais aussi la force de se lever de nouveau à la vie, et pour un abri contre tous les souffrances que le peuple juif subissait à travers les âges. Ce contexte donne à la chanson ses émotions contrastées et sa profondeur.

Cette composition de David ben Or est dédiée aux Chantres Julie Batz et Jennie Bemesderfer, dont ses belles voix ont inspiré le morceau.

La chanson, en gamme mineure mélodique chromatiquement enrichie, est un canon carré pour 3 voix que commence avec une berceuse douce, contrée d'une rangée descendante de « sanglots » chromatics d'une envoûtante tristesse dans la deuxième partie, et se termine avec des « soupirs » rassurants dans la troisième. Ensemble, les voix forment des harmonies luxuriantes d'un couleur de changement continuel qui augmente la tension jusq'à la fin.

morceau  (MIDI MP3)

mélodie  (MIDI MP3)
enregistrements audio

Oufros ‘Aleynu : Paroles 1/1
paroles
(PDF)
Oufros ‘Aleynu : Lead sheet 1/1
lead sheet
(PDF)
Oufros ‘Aleynu : Partition 1/2Oufros ‘Aleynu : Partition 2/2
partition
(PDF)

http://sefaradizo.org/muzica/ufros_aleynu/ Association séfarade d'Órgiva, Granada, Andalousie, Espagne 2018.11.18 Édition française

Site conçu par Andreas Wittenstein